Maxi Flash Maxi Flash sur Facebook Flux RSS


Aider les personnes en fin de vie


La Fédération Jalmalv recherche des bénévoles en Alsace du Nord.

 

Créée en 1983, la Fédération Jalmalv compte aujourd’hui 80 associations locales implantées dans toute la France. Son but est d’être aux côtés des personnes gravement malades ou en situation de fin de vie, pour qu’elles ne se sentent pas isolées et qu’elles gardent leur dignité jusqu’au bout. La Fédération aide aussi les personnes ayant perdu un proche, via des rendez-vous téléphoniques, des rencontres individuelles ou en groupes. Ces aides sont gratuites.

 

Les actions menées dans le Bas-Rhin sont gérées par l’association Jalmalv Strasbourg. Ses bénévoles interviennent dans les hôpitaux, les maisons de retraite ou à domicile,
sur demande des personnes malades ou âgées, de leur famille ou des soignants.

 

Les bénévoles se rendent notamment à la maison de retraite et au centre hospitalier de Wissembourg, plus précisément au service de Médecine E, accueillant des personnes en fin de vie. Ils se rendent également dans d’autres villes, comme Saverne, Haguenau ou Bischwiller. Leur travail est précieux et utile, mais ils ne sont pas toujours assez nombreux.

« Nous sommes à la recherche de bénévoles car il y a une forte demande », nous confie Marie-Rose Jehl-Kopff, de Jalmalv Strasbourg. « Avant de commencer, les personnes intéressées participeront à un stage de sensibilisation, pour découvrir ce qu’implique l’accompagnement des personnes en fin de vie et pour être sûres que cela leur convienne ».

Ce stage (payant) sera suivi d’une formation théorique et pratique (à la charge de l’association). Chaque mois, des groupes de parole seront proposés aux bénévoles pour qu’ils puissent échanger sur les situations qu’ils rencontrent.

 

« Les bénévoles doivent être bien formés et bien suivis car les personnes malades ou très âgées sont fragiles. Nous devons faire en sorte que cela se passe bien pour tout le monde ».

Marie-Rose Jehl-Kopff conseille à tous ceux qui en ont besoin de prendre contact. « J’ai envie de dire aux gens : ne restez pas seuls avec votre souffrance ! Il y a des associations qui sont là pour vous soutenir. Le problème est que, souvent, les gens ne connaissent pas les possibilités d’aide qui existent ».

 

Le prochain stage de sensibilisation aura lieu en janvier et compte déjà quelques inscrits. Si vous êtes intéressé, contactez l’association. Ses membres se feront un plaisir de vous renseigner.  


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces


© 2015-2017 Maxi Flash • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales