Maxi Flash Maxi Flash sur Facebook Flux RSS


S’amuser avec l’alsacien


Familiariser les enfants avec l’alsacien de façon ludique, c’est la mission que s’est donnée la Communauté 

des Communes de la Basse Zorn. Du 23 au 27 avril, elle propose une semaine d’activités culturelles en langue régionale aux enfants de son territoire. 

 

En craignait de les voir disparaître, mais si on tend l’oreille, on peut encore les entendre chanter. Les langues régionales sont les symboles d’une culture et d’une histoire. Et pour ne pas les oublier, les nouvelles générations s’en imprègnent pour les transmettre à leur tour. 

 

Il y a 3 ans, la Communauté des Communes de la Basse Zorn a été sélectionnée par l’OLCA (l’Office pour la Langue et les Cultures d’Alsace-Moselle), pour devenir un territoire pilote dans le développement de l’alsacien chez l’enfant. « La Communauté des Communes est sensible à la langue régionale » nous explique Marie-France Dufils, chargée de développement de la petite enfance. « Les élus sont des personnes convaincues, et parlent l’alsacien ». 
Depuis, 10 projets ont déjà été développés. Des portraits de campagnes, réalisés par Barbara Stern sont actuellement exposés à la Maison des Services de la Basse
Zorn : un hommage au monde rural et aux anciens qui travaillent la terre, et les bulletins communaux contiennent désormais des textes en alsacien. Mais ce projet évolue surtout au sein des périscolaires et des structures de la petite enfance.

 

« C’est amusant, de voir des petits apprendre des premiers mots en alsacien. Cette année, nous avons voulu aller plus loin. Nous avons instauré des moments d’initiation à la langue régionale dans les maternelles. Parallèlement, nous organisons pour la 1ère fois une semaine d’activités pendant les vacances scolaires, pour les enfants du territoire âgés de 6 à 10 ans ». 

 

Une semaine d’immersion-initiation…

Beaucoup d’entre eux sont déjà sensibilisés à cette langue. « Certains de par leurs parents, d’autres le demandent spontanément. Une jeune demoiselle de 8 ans s’est inscrite par exemple, parce qu’elle souhaite comprendre son papi qui parle l’alsacien » ajoute Marie-France Dufils. « Ils ne deviendront pas bilingues en une semaine, bien sûr ! Mais c’est un 1er pas pour les familiariser avec cette langue. D’ailleurs, la semaine est ouverte à tous, même s’ils ne parlent pas du tout l’alsacien ! ». 

 

…pour s’amuser !

Au programme de cette semaine d’immersion, des petits déjeuners d’antan, des jeux de société, des spectacles, du chant, des contes… « Il faut intéresser les enfants à partir de quelque chose de ludique et de pédagogique, pour leur donner envie de découvrir. Tous les intervenants présents parlent l’alsacien couramment. Les enfants pourront donc échanger dès le petit déjeuner, pour apprendre à demander du pain par exemple. Isabelle Grussenmeyer, elle, chante et conte des histoires en alsacien. Nous voulons que les enfants s’amusent pendant une semaine autour de choses qu’ils aiment ». 

 

Cette immersion-initiation se déroulera du 23 au 27 avril, à la Maison de la Culture de Geudertheim. Les enfants de la Communauté des Communes de la Basse Zorn ont encore la possibilité de s’inscrire.   


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces


© 2015-2018 Maxi Flash • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales