Maxi Flash Maxi Flash sur Facebook Flux RSS


Sport et santé font bon ménage


A Brumath, la requalification du Stade Remy Huckel (Maxi Flash du 09/07/18) a été l’élément fondateur d’une nouvelle politique sport-santé. 

  

"Nous voulions que ce projet de requalification du stade puisse profiter à un maximum de personnes » dit Daniel Husser, Adjoint chargé du sport. « Dans notre politique sportive déjà conséquente, nous mettons à disposition gratuite tous les équipements nécessaires aux associations. Nous avons voulu la développer et lui donner une connotation de loisirs pour que tous les Brumathois puissent faire du sport, même s’ils ne sont pas inscrits dans un club. Cela passe aussi par une connotation santé, qui émerge dans plusieurs communes ces dernières années ». 

 

La ville de Strasbourg fut pionnière, en 2012, dans le dispositif Sport Santé sur Ordonnance. Son objectif est de favoriser la pratique d’une activité régulière adaptée à l’état de santé des malades chroniques, en réduisant les inégalités sociales et territoriales à ce niveau. 

 

Le 30 décembre 2016, l’Assemblée Nationale a voté un décret précisant les conditions de dispensation d’une activité physique adaptée à certaines personnes malades.

 

Le sport sur ordonnance s’adresse aux personnes atteintes d’obésité ou d’une Affection de Longue Durée (ALD) : une liste de 30 maladies qui nécessitent un traitement particulier. 

 

C’est donc dans ce sens que la ville de Brumath a voulu développer sa politique sportive. « Le sport étant un outil d’amélioration de la santé, nous avons signé une convention avec REDOM ». Ce réseau d’éducation thérapeutique accompagne les patients atteints de diabète, d’obésité ou encore de maladies cardio-vasculaires dans le suivi et la prise en charge de leur maladie : nutrition, psychologie, connaissance de la maladie. 

 

Basé à Strasbourg, le réseau tient des permanences le 1er mercredi et 3ème vendredi de chaque mois à la Maison des permanences de Brumath depuis le mois de janvier. REDOM suit ainsi une quinzaine de patients pour l’instant, et organise des ateliers collectifs et des activités sportives pour un public bien ciblé. Cette prise en charge est gratuite. 

 

A l’initiative de l’ARS, le réseau va mettre en place d’ici la fin de l’année son activité sport-santé, appelée aussi PrescriMouv. Celle-ci permettra de prendre en charge d’autres patients, atteints par exemple de cancers. Après avoir consulté son médecin traitant et obtenu une ordonnance de sa part, le patient pourra être redirigé vers REDOM. « Après avoir effectué un bilan avec un éducateur médico-sportif, il sera orienté vers l’un des 3 parcours de prise en charge proposés » explique Marion Staat, cheffe de projet. « Les patients qui n’ont pas de grosses difficultés seront dirigés vers des clubs de sports. Le 2e parcours orientera les patients vers des clubs labellisés qui proposeront des créneaux et un encadrement spécifiques pour le sport-santé. Finalement, les patients avec de grosses difficultés se verront proposer une remise en forme par des éducateurs formés et pourront ensuite intégrer le parcours 2 ». 

 

REDOM a pour vocation de se développer sur tout le territoire Nord-Alsacien. «La ville de Brumath mettra des salles et des équipements à disposition des patients» souligne Daniel Husser. « Des agrès de sport vont être mis en place aux 4 coins de la ville pour permettre aux Brumathois de réaliser des exercices qu’ils peuvent faire par eux-mêmes. Les associations volontaires pourront également former des éducateurs spécialisés ». 

 

La ville va ainsi demander à rejoindre le réseau Ville Santé de l’OMS, et en bénéficier pour parfaire sa politique sportive. « Nous souhaitons également inciter les habitants à se déplacer de manière douce, en développant de plus en plus de pistes cyclables ».   


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces


© 2015-2018 Maxi Flash • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales